Vous avez décidé d’opter pour des extensions de cheveux naturels. Toutefois, vous désirez tout avoir sur le procédé du rajout capillaire. Vous avez bien raison de vouloir vous informer. En effet, il existe différentes poses d’extensions cheveux.

D’ailleurs, les extensions capillaires sont des mèches de cheveux ajoutées à votre chevelure. Celles-ci permettent d’allonger ou de fournir votre chevelure en épaisseur.

Par ailleurs, il faut trouver les mèches d’extension qui conviennent le mieux à votre type de cheveu et à votre couleur. Ainsi, vous aurez la garantie d’un résultat le plus naturel possible. En plus, vos cheveux gardent leur solidité et leur mouvement naturel.

Quelles sont les techniques d’extensions de cheveux ?

A priori, il existe différentes techniques de pose d’extensions : les extensions à chaud, les extensions à clip et les extensions à froid.

Par ailleurs, le temps de rajouts capillaires varie en fonction de la technique de pose. En effet, la pose peut durer une heure jusqu’à 3 heures. De même, le nombre de mèches nécessaires impacte cette durée. Cependant, la pose des cheveux longs nécessite 3 heures.

Néanmoins, il est important de savoir que des extensions bien posées ne doivent pas être apparentes. En effet, elles doivent être réparties harmonieusement dans votre chevelure. Ainsi, garder le mouvement naturel de vos cheveux.

Rajout de cheveux naturels

Pose d’extensions cheveux naturels à froid

Premièrement, les extensions à froid consistent à utiliser des petits anneaux métalliques pour retenir les extensions. D’ailleurs, ces pinces sont fixées à la base du cheveu grâce à une pince. En effet, cette technique de rajout permet de conserver relativement la résistance des cheveux.

D’autre part, une kératine de synthèse permet de poser les extensions à froid avec la méthode « Cold Fusion » à ultrasons. En effet, cette méthode s’applique mèche par mèche, d’une manière minutieuse.

Ainsi, les mèches extensions à froid avec anneaux ou kératine peuvent être retirées facilement de vos propres cheveux.

Finalement, la dernière technique d’extensions à froid consiste à ajouter la mèche aux cheveux naturels grâce à un « connecteur ». En effet, ce connecteur se fixe tout près de la racine capillaire. D’ailleurs, il s’agit d’un petit cylindre hypoallergénique en alliage inoxydable.

Pose d’extensions cheveux naturels à chaud ou à kératine

Premièrement, les extensions à chaud se posent grâce aux pinces chauffantes ou aux lisseuses. En effet, la kératine pratiquée se solidifie et sèche. Ainsi, elle devient invisible et minuscule. En effet, les extensions sont solidement fixées à 0,5 centimètre de la racine du cheveu.

D’ailleurs, le coiffeur fait fondre la kératine de synthèse se trouvant à la pointe de chaque mèche. Ainsi, il peut fixer les rajouts capillaires à la racine. Alors, vos cheveux conservent un effet naturel.

Par ailleurs, une chevelure longue et fournie nécessite entre 100 à 150 mèches en une séance d’une à 2 heures au salon de coiffure. Ainsi, vous pouvez garder vos mèches de 2 à 6 mois.

Pose d’extensions cheveux naturels à clip

Enfin, les extensions à clip existent aussi sous la forme de « bandes ». En effet, elles se clipsent aux cheveux naturels grâce aux pinces de plastiques ou métalliques. D’ailleurs, c’est la méthode d’extension la plus simple et la plus facile à poser et à déposer.

Ainsi, vos cheveux ne sont pas abîmés. Car, les clips se posent rapidement à la racine sous les cheveux.

Invisibles et indolores, les extensions à clip en kit comptent entre 25 et 100 €.